Arc Classique

L’arc à double courbure, parfois appelé par le terme anglais recurve signifiant recourbé. En français, on l’appelle aussi arc classique, probablement parce que c’est le modèle le plus utilisé actuellement, bien qu’il n’existe que depuis les années 1950 dans sa forme actuelle. Il reprend la courbure de l’arc composite. Il existe des modèles non-démontables (monobloc), et des modèles démontables pour la chasse avec plancher de tir ou repose-flèche, qu’on peut tirer avec ou sans viseur.

DESCRIPTION D’UN ARC CLASSIQUE :

SONY DSC

 

Un arc est constitué au minimum d’une corde, d’une poignée et de deux branches (monobloc ou démontables).

La corde: Elle est constituée d’un certain nombre de brins selon le type de corde et la puissance de l’arc. Elle a deux boucles aux extrémités, et un tranche fils. Elle doit toujours être vrillée. La boucle du haut est plus grande que celle du bas

Les branches: Elles sont généralement fabriquées à l’aide de plusieurs matériaux : fibre de verre, bois, carbone.Elles peuvent ou non être démontables du corps de l’arc (monobloc).

La poignée: Elle est constituée d’une fenêtre pour loger la flèche. Elle peut être fabriquée de plusieurs matériaux : bois, aluminium, alliage, … Pour les arcs démontables, le corps de l’arc (poignée) comprend deux logements pour les branches ainsi que des emplacements réservés à divers accessoires

Les accessoires de l’arc:

Le repose flèche : il se situe dans la fenêtre de l’arc

Le clicker ou contrôleur d’allonge : C’est une petite tige située dans la fenêtre de l’arc. Elle sert à contrôler l’allonge à chaque flèche. Différents positionnements du clicker en fonction de l’allonge théorique, calculée 2 cm en avant du milieu du berger button (X = 20 mm)

Le grip: Il est en bois ou en plastique. Il sert d’appui à la main d’arc (il peut être fait sur mesure).

Le bouton écarteur ou Berger Button: Il est situé dans la fenêtre de l’arc. Il sert à réduire les mouvements (paradoxe) au départ de la flèche.

Le viseur:  Il peut être fixé directement sur la poignée ou bien sur une tige pour être éloigné de l’arc.

Les stabilisations: Elles se fixent sur le corps de l’arc et servent  :

  • retarder la réaction naturelle de l’arc.
  • stabiliser l’arc.
  • absorber les vibrations.
Les accessoires de l’archer:

Les flèches: Elles sont en carbone ou en aluminium (ou les deux), et sont choisies en fonction de la puissance de l’arc, de l’allonge de l’archer. Elles sont constituées d’un tube, d’une pointe, d’une encoche et d’un empennage.

La palette: Elle sert à protéger les doigts du frottement de la corde au moment de l’échappement. Elle est faite en cuir, en plastique, …

Le bracelet: Il se place sur l’avant bras d’arc, afin d’éviter les frottements de corde lors de l’échappement.

La dragonne: Elle sert à laisser l’arc réagir librement au moment du lâcher de corde. L’archer ne tient plus l’arc.

Le plastron: Il sert à éviter les frottements de corde sur les vêtements et la poitrine.

Le carquois: Il sert à ranger les flèches et différents autres accessoires de l’archer.